enfants de migrants ruraux dans le sud de la Chine Dans le cadre du séminaire Mobilités, circulations et urbanités dans les villes mondialisées 2021-2022,  Camille Salgues (Post-doc, département des sciences géographiques, South China Normal University) présentera ses travaux le 3 décembre sur le thème : « L’âge, le nombre, la mobilité : démographie qualitative de l’expérience urbaine des enfants de migrants ruraux dans le sud de la Chine »

Campus de Condorcet, Salle polyvalente 50,  Centre de colloques, Cours des humanités 93300 Aubervilliers – vendredi 12:30-14:30

Les migrations vers les villes qui bouleversent en profondeur la Chine depuis environ trente ans, ont également bouleversé le paysage de l’enfance. Notre travail vise à intégrer les dimensions démographiques affectées par ces bouleversements — l’âge des individus, leur nombre et leur répartition, la mobilité des enfants et leur accès au monde urbain — dans l’analyse qualitative de l’expérience enfantine. Il s’agit par ce geste de surmonter une division, très présente dans les études sur l’enfance, entre niveaux micro et macro. A cette fin, une part importante sera accordée à la réflexion théorique et méthodologique pour accompagner la restitution du matériau ethnographique. L’exposé s’appuiera sur une enquête de trois ans menée à Shanghai à la fin des années 2000, et le livre (sous presse) auquel elle a donné lieu ; ainsi que sur des recherches par observation participante récentes autour de Meizhou (province du Guangdong).

Le séminaire Mobilités, circulations et urbanités dans les villes mondialisées et organisé par Camille Schmoll, directrice d’études à l’EHESS et membre de Géographie-cités, Hélène Thiollet et Aurélie Varrel, chargées de recherche au CNRS, avec la collaboration de Delphine Pages El Karoui (CERMOM/INaLCO) et Catherine Lejeune (LARCA/Université de Paris).

Ce séminaire, au croisement des études urbaines, des études migratoires et des études sur les mobilités, participe à la remise en chantier de la catégorie des villes mondiales à partir des mobilités internationales et de la catégorie d’urbanité. À rebours des approches opposant radicalement villes du Nord et du Sud, il a pour ambition de chercher des grilles de lecture comparatives du phénomène urbain, au croisement des différentes formes et échelles de la mobilité, tout en abordant les singularités locales et régionales. On questionnera les ordres de présence et de légitimité dans ces villes traversées à la fois par les mobilités et les migrations mais aussi des logiques et injonctions sédentaires parfois fortes. Ce séminaire mensuel alternera des présentations de travaux empiriques récents dans le domaine des études urbaines et des études migratoires, avec des séances de réflexion épistémologique à partir de lectures, dans une démarche résolument pluridisciplinaire et transaréale. Le séminaire alterne séances de réflexion générale et études de cas comparées, autour de thématiques particulières.

Programme 2021-2022 du séminaire Mobilités, circulations et urbanités dans les villes mondialisées