Écoles doctorales

Les doctorant·e·s de l’UMR sont attaché·e·s à l’une des trois écoles doctorales suivantes.

L’École doctorale Sciences des sociétés

L’ED 624 Sciences des sociétés de l’Université de Paris est pluridisciplinaire (anthropologie, architecture, économie, géographie, histoire & civilisations, philosophie politique, sociologie…). Elle accueille près de 450 doctorant.es travaillant dans quatorze laboratoires. Fondée en 2019, elle résulte du regroupement des ED des anciennes universités Paris Diderot et Paris Descartes.

Le projet de cette ED commune à l’ensemble des disciplines des Sciences des sociétés de cette nouvelle université fusionnée, se caractérise par son ouverture mondiale, puisque toutes les aires culturelles s’y trouvent représentées, dans les mondes africain, américain, asiatique, océanien et européen. Les études couvrent le temps présent, tournées vers la compréhension critique du monde contemporain dans toutes ses composantes, y sont mises en résonance avec l’histoire longue des sociétés et des civilisations.
Sa revue, Encyclo est le reflet de cette diversité des champs, et constitue l’un des lieux de confluence : elle accueille les bonnes volontés pour renforcer, diversifier et renouveler son équipe éditoriale.
L’ED et le CFDIP proposent en effet des formations complémentaires par rapport à tout ce que vous pourrez acquérir au contact de votre directeur.trice de thèse et de votre laboratoire.
En association étroite avec l’ED, le Collège des écoles doctorales et HDR (CED) est un pôle de l’Université de Paris (Direction de la Recherche, de l’International, de la Valorisation et des Etudes Doctorales) a pour mission le traitement administratif du parcours doctoral : les inscriptions administratives, les soutenances de thèses, la gestion des conventions de financement, la délivrance des diplômes, les aides à la mobilité internationale.

L’ED est organisée en deux départements. Les doctorants de l’UMR Géographie-cités dépendent du Département 2.

  • le Département 1 regroupe sept laboratoires, sur le site de Paris-Descartes (75006) : CANTHEL, CEPED, CERLIS, Cermes3, LCSP, PHILéPOL, URMIS
    Direction : Laurence SIMMAT-DURAND & Marie-Anne DUJARIER (adjointe) – Gestion administrative : Jérôme BROCHERIOU
  • le Département 2 regroupe sept laboratoires, sur le site de Paris-Rives-Gauche (75013) : ANHIMA, CESSMA, EVCAU, Géographie-cités, ICT, LADYSS, LIED, PRODIG
    Direction : Patrick FARGES & Antoine REBERIOUX (adjoint) – Gestion administrative : Sarah RAHMANI
En savoir plus

L’École doctorale de l’EHESS

L’École doctorale de l’EHESS (ED 286) est une formation pluridisciplinaire en sciences sociales qui rassemble 1400 doctorants et conduit à soutenance 200 thèses annuellement. Cette école doctorale est fortement internationale. Ainsi 50% des doctorants sont internationaux et 13% des doctorats sont inscrits en cotutelle. L’ED bénéficie également du soutien d’une trentaine d’accords bilatéraux et d’une soixantaine d’accords Erasmus. Environ 150 professeurs étrangers sont invités chaque année à venir enseigner à l’EHESS.

Fondée sur un dialogue interdisciplinaire permanent entre histoire, sociologie, anthropologie, économie, philosophie, géographie, études littéraires, arts et sciences cognitives, l’Ed de l’EHESS comprend onze formations doctorales dont plusieurs sont thématiques. C’est le cas de la formation « Territoires, migrations et développement » dans laquelle sont accueillis la plupart des doctorants de Géographie-cités inscrits à l’EHESS.

L’ED de l’EHESS est adossée à 40 unités de recherche dont 37 sont communes avec le CNRS ou d’autres grands établissements et une dizaine sont spécialisées sur de grands ensembles culturels. Le cœur de la formation réside dans l’offre de plus de 500 séminaires de recherche et de nombreux enseignements méthodologiques qui permettent à l’étudiant un parcours doctoral « sur mesure ».

En savoir plus

L’École doctorale de géographie de Paris (EDGP)

L’École doctorale de géographie de Paris (EDGP) est en France la seule école thématique en géographie et sciences des territoires. Elle est adossée à deux établissements d’enseignement supérieur : l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sorbonne Université, et a établi par ailleurs un partenariat avec l’École Nationale d’Architecture de Paris-La Villette. L’EDGP s’appuie sur 90 directeurs de recherche et compte 250 doctorants inscrits. Son siège est à l’Institut de Géographie de Paris.

L’EDGP est largement transdisciplinaire puisqu’elle s’appuie sur 12 unités de recherche en géographie, aménagement, urbanisme, mais aussi en démographie, sociologie et architecture. Elle est fortement engagée dans le renouvellement thématique des disciplines représentées, tout en mobilisant et diffusant également nombre de savoirs pratiques de l’aménagement, du développement et de la gestion des territoires.

L’EDGP est largement ouverte sur les réseaux de recherche européens et internationaux. Elle encourage les thèses en cotutelle avec des établissements étrangers. Ses axes et programmes de recherche en cours se regroupent en cinq grandes orientations : environnement et risques, systèmes spatiaux, urbanisme et aménagement, territoires et identités, méthodes et outils disciplinaires.

En savoir plus