Présentation de l’UMR

Géographie-cités, laboratoire interdisciplinaire au carrefour de la géographie humaine et des études urbaines

Localisé sur le Campus Condorcet à Aubervilliers, site entièrement dédié à la recherche et à la formation à la recherche en sciences humaines et sociales Géographie-cités regroupe quatre-vingt enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, techniciens et autant de doctorants, autour de recherches qui combinent réflexions théoriques et épistémologiques, méthodes quantitatives et qualitatives, travaux empiriques et démarches comparatives. Géographie-cités met en partage des jeux de données, des codes sources et des matériaux produits par ses chercheurs et ses chercheuses. Le laboratoire est impliqué dans de nombreux programmes et partenariats scientifiques, tant en France qu’à l’international.

Issu du regroupement de plusieurs centres de recherche, dont le Centre de géographie théorique et quantitative et le CRIA créés à l’Université Paris I en 1980, et le centre de géohistoire créé en 1969, le laboratoire Géographie-cités est une unité mixte de recherche (UMR) qui compte quatre cotutelles : le CNRS, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris Cité et l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Géographie-cités est également présent, dans Paris, sur le site Olympe de Gouge de l’Université Paris Cité et à l’Institut de Géographie.

Géographie-cités est composé de trois équipes – CRIA, EHGO et PARIS – qui développent à la fois leurs propres recherches et des thématiques communes. Ces recherches articulent réflexivité, géographie humaine, études urbaines et urbanisme.

L’équipe PARIS place au cœur de ses analyses les interactions spatiales et sociales en tant qu’éléments moteurs à différentes échelles et temporalités. Les terrains d’étude se distribuent à toutes les échelles de temps et d’espace et sur tous les continents. Les pratiques et représentations des acteurs sont également mobilisées, ainsi que les nouvelles données issues des plateformes digitales. Les recherches s’appuient sur un ensemble diversifié de méthodes, qui vont de l’entretien à la modélisation spatiale.

L’équipe EHGO conduit des recherches en épistémologie, en histoire de la géographie et en géohistoire. En ne se limitant pas aux savoirs universitaires, elle fait de l’analyse de la production des savoirs géographiques dans la longue durée l’une des clés de ses travaux. Elle s’intéresse également aux processus spatiaux à diverses échelles de temps et d’espace.

L’équipe CRIA traite des transformations de la production, de la gestion et de la matérialité urbaines, dans un contexte de renouvellement des acteurs de l’urbanisme et de l’aménagement, de mutations politiques et économiques et de changements environnementaux. Ces travaux sont conduits dans des aires culturelles diversifiées : Europe, Amérique du Nord, Asie du Nord-est.

Les échanges entre les trois équipes se structurent autour de quatre transversalités :

  • mobilités et territoires : vers une approche relationnelle de l’espace ;
  • stabilités et fluidités des objets géographiques ;
  • les fabriques de l’urbain : processus, acteurs, pratiques ;
  • données et protocoles dans les humanités numériques.

L’équipe de direction

Géographie-cités – UMR 8504
Direction : Éric Denis
Adjointe : Sandrine Berroir
Secrétariat général : Martine Laborde

Quatre transversalités structurent les activités de recherches inter-équipes

Mobilités et territoires : vers une approche relationnelle de l’espace

Stabilités et fluidités des objets géographiques

Les fabriques de l’urbain : processus, acteurs, pratiques

Données et protocoles dans les humanités numériques

Cinq groupes de travail existent au sein de l’UMR

STOP harcèlement

la cellule de soutien et d’information sur le harcèlement

Vous êtes cible ou témoin d’une situation de harcèlement ? Une cellule est à votre écoute pour vous soutenir, vous informer, et vous apporter un appui institutionnel.
Voir la page. Chacun des membres de cette cellule est à votre écoute. Vous pouvez leur parler de votre situation en les contactant individuellement. Vous pouvez aussi envoyer un message à l’adresse mail commune suivante : stopharcelement ( at ) parisgeo.cnrs.fr

Membres du groupe de travail : Sandrine Berroir ; Nadine Cattan ; Luc Guibard ; Saber Marrouchi ; Juliette Maulat ; Camille Schmoll ; Julie Vallée

Les archives numériques de l’UMR

(comprenant les archives des émérites)

Créé en 2003 par Christine Kosmopoulos, la collection d’archives ouvertes de l’UMR Géographie-cités donne accès à près de 2000 textes intégraux et plus de 1400 références dont le recensement exhaustif de toute sa production depuis 2017.
Par ailleurs, une politique de valorisation des publications et travaux de ses membres émérites portée par le groupe de travail sur les archives patrimoniales de l’UMR a conduit à la mise en place de plusieurs collections personnelles d’archives ouvertes : François Durand-Dastes, Denise Pumain, Violette Rey, Thérèse Saint-Julien.

Membres du groupe de travail : Julie Chouraqui, Christine Kosmopoulos, Olivier Orain

Alumni

Ce groupe de travail a plusieurs objectifs :
1) identifier et construire un réseau d’anciens
2) maintenir des liens dans différentes directions : recherche, formation, échanges autour des parcours professionnels
3) donner de la visibilité aux compétences acquises pendant un doctorant
4) donner à voir les parcours professionnels des ancien·ne·s doctorant·e·s

Membres du groupe de travail : Sophie Baudet-Michel, Joël Boulier (référents), Sandrine Berroir, Clarisse Didelon Loiseau, Joséphine Lecuyer, Pierre Pistre, Natacha Rollinde de Beaumont, Christine Zanin

Communication numérique

Le GT Communication numérique a pour mission de développer la présence de l’UMR sur les médias numériques.

Membres du groupe de travail : Catherine Côme, Eric Denis, Denis Eckert, Anita Lau-Bignon, Joséphine Lecuyer, Julie Vallée

Gestion informatique

Un groupe informatique a été créé dans le contexte d’adaptation du système informatique aux différentes politiques de nos tutelles. Il a pour mission d’analyser les besoins des utilisateurs·trices en termes de logiciels métiers (Arcgis, Qgis, R) et de ressources (hardware). Son but est d’avoir des standards qui permettent d’optimiser l’utilisation de nos ressources en fonction de l’évolution technique.

Membres du groupe de travail : Ludovic Chalonge, Hadrien Commenges, Thomas Louail, Saber Marouchi, Yonathan Parmentier

Les actualités de l’UMR