Masters

Ici sont listés les masters auxquels les membres du laboratoire participent activement.

Master CarthaGéo

Une formation à la géomatique, avec deux points forts : la cartographie et l’analyse spatiale.

Le master Carthagéo occupe une place remarquée dans le paysage actuel de formations aux métiers de la géomatique. Sa singularité réside dans l’accent mis sur les représentations cartographiques d’une part et sur l’analyse spatiale d’autre part. Les étudiant.e.s sont solidement formés à la gestion, l’analyse et la représentation de l’information géographique numérique. Ils/elles sont également préparé.e.s à appréhender la dimension sémantique et thématique de l’information géographique. Dans ce contexte, maintenir la qualité et la pertinence de la formation aux évolutions du champ de la géomatique conduit à un ajustement permanent de la formation aux nouvelles technologies de la cartographie (cartographie animée et interactive), et aux nouvelles formes de diffusion de l’information géographique – notamment sur Internet.

La formation se décline en deux options relatives à deux composantes importantes de la géomatique :

  • l’option, dite « thématique », plutôt en adresse aux étudiant.e.s issu.e.s d’un cursus en géographie ou autre discipline des sciences humaines et sociales,
  • l’option, dite « numérique », destinée en particulier aux étudiants de parcours de type « Sciences Pour l’Ingénieur » ou ayant suivi un cursus universitaire en informatique ou mathématique. Pour cette option, les étuditant.e.s suivront une formation de master un peu plus orientée vers le développement numérique autour de l’information géographique.

L’association des deux options au sein de la formation Carthagéo est un enrichissement certain du bagage des étudiants. Cet enrichissement se retrouve au sein de l’équipe pédagogique, à travers les enseignants-chercheurs de l’Université et les ingénieurs et chercheurs de l’ENSG et de l’IGN. L’équipe s’appuie également sur des professionnels (stage, projets particuliers…).

Liens : Paris 1 ; Paris 7 Diderot ; ENSG

Master Erasmus mundus TEMA+

European Territories – Heritage and development / Territoires européens – Patrimoine et développement

D’une durée de deux ans (120 ECTS), le Master Erasmus mundus TEMA+ – Territoires européens, patrimoine et développement est un programme bilingue français-anglais coordonné par l’Université Eötvös Loránd de Budapest, en coopération avec le European Heritage Label (EHL) et différents organes de l’UNESCO. Ses partenaires sont l’École des hautes études en sciences sociales (Paris), l’Université de Catane (Italie), l’Université Charles de Prague (République tchèque) et l’Université Laval de Québec (Canada).

Les mobilités des étudiants se partagent entre l’université coordinatrice (semestre 1) et les quate universités partenaires (semestres 2, 3 et 4). Le consortium délivre des diplômes doubles ou multiples.

Elément clé du programme TEMA+, le patrimoine culturel européen est étudié à l’échelle globale, nationale, régionale ou locale, selon une approche croisée et une réflexion critique et interdisciplinaire. Il vise à former des spécialistes dans le domaine du patrimoine européen, des professionnels du patrimoine dans l’administration et les collectivités locales, régionales et nationales, dans les institutions d’urbanisme et de recherche.

En savoir plus

Master 2 Géoprisme

Analyse spatiale et modélisation – Dynamiques spatiales en Europe – Construction des savoirs en géographie
(Paris 1 Panthéon Sorbonne / Université de Paris)

Le Master 2 Géoprisme vise avant tout à assurer une formation aux métiers de la recherche (recherche fondamentale, recherche appliquée et opérationnelle, appui à la recherche) et de l’enseignement. Cette formation, co-habilitée par l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et l’Université de Paris, depuis sa création en 1986 (anciennement DEA ATEG, Analyse Théorique et Épistémologique en Géographie, puis Carthagéo-recherche), privilégie les postures réflexives, les confrontations d’approches et un apprentissage raisonné des chaînes d’analyse et de traitement de l’information géographique, aussi bien qualitative que quantitative.

La spécialité approfondit particulièrement trois directions : (1) les études urbaines et régionales (dynamiques des villes et des territoires) ; (2) la modélisation et l’analyse spatiale ; (3) la construction des savoirs géographiques. Le choix de modules méthodologiques et de modules de spécialisation permet aux étudiants de privilégier l’une ou l’autre de ces trois directions, voire d’en combiner plusieurs. Une forte proportion de ses diplômés ont obtenu un doctorat (40%) et exercent actuellement dans des établissements universitaires et de recherche, des établissements publics (INED, INSEE, ANCT, par ex.), et par la proportion non négligeable d’étudiants ayant obtenu l’agrégation après le master (20%).

En savoir plus

Master Métiers des Etudes, du Conseil et de l’Intervention

Le parcours Aménagement et Développement Local du Master MECI assure une formation pluridisciplinaire aux métiers de l’aménagement et du développement local qui ont connu ces dernières années une complexification notable dans le cadre des différentes réformes territoriales. Privilégiant une entrée territoriale, le Master a pour objectif de former des personnes qui sauront développer un savoir-faire et une capacité à gérer des situations complexes associant élus, responsables d’entreprises, salariés, secteurs associatifs, agents de l’État et des collectivités territoriales et habitants. Les problématiques de développement territorial abordés dans la formation peuvent tout aussi bien concerner des espaces urbains que des espaces ruraux. L’accent est mis sur les problématiques d’articulations des politiques à visée territoriale, du local à l’Europe et sur les capacités à s’adapter à des évolutions variées et évolutives.

Depuis plusieurs décennies le développement local est devenu un référentiel central pour la compréhension et une meilleure maîtrise du changement social ainsi que pour la rénovation des politiques publiques, de plus en plus décentralisées et articulées aux territoires. Dans cette perspective, le parcours ADL se donne pour ambition de former à la compréhension des enjeux et des actions qui découlent d’une approche en termes de développement local. Cela passe par une capacité d’adaptation aux situations spécifiques rencontrées qui s’appuie sur l’apprentissage de méthodes d’analyse et de diagnostic des territoires mais également sur une formation au montage et à la conduite de projets (y compris dans leurs dimensions juridiques et financières) à la mise en œuvre de démarches d’évaluation et, également, par le développement d’une capacité d’expression, d’initiative et d’animation.

A l’issue de cette formation, les étudiant.e.s peuvent être recruté.e.s comme généralistes du développement local, et également comme animateur.ice.s, responsables de politiques publiques territoriales thématiques.

En savoir plus

Master Migrations

Le Master Migrations est un diplôme créé à l’initiative et avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et co-accrédité par l’EHESS et l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

Le Master Migrations répond aux besoins accrus d’expertise sur les questions migratoires, l’asile et les discriminations. Il entend former des spécialistes qui recevront un enseignement solide articulant plusieurs disciplines : droit, économie, démographie, histoire, sociologie, géographie et anthropologie. Il s’agira d’abord d’acquérir des connaissances sur les enjeux des migrations, les systèmes migratoires à travers le monde, la place des migrations dans les dynamiques démographiques, les bases juridiques et les procédures, les déterminants des migrations et leurs enjeux économiques, sans oublier l’analyse des controverses sur l’immigration.

L’autre ambition du master est de développer la capacité à produire des savoirs sur les conditions de vie et de santé des migrants, leurs motivations, leurs parcours et leurs expériences, en se fondant sur des collectes de données qualitatives et quantitatives. La formation aux méthodes dans une optique de professionnalisation s’incarne notamment dans la réalisation d’un terrain d’enquête commun et le suivi individualisé des étudiants par un tuteur tout au long de leur formation.

La plus-value de cette nouvelle formation est ainsi de construire un véritable tronc commun interdisciplinaire, fondé sur des cours obligatoires dans les principales disciplines (droit, géographie, histoire, anthropologie/sociologie, économie, etc.) auxquels s’ajoutent des ateliers mettant les étudiants en relation avec les acteurs de terrain, en particulier issus des milieux de la santé. Une large offre de cours et de séminaires existants, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’EHESS, permet de compléter de manière ciblée les besoins de formation thématique et disciplinaire des étudiants.

Il s’agit ainsi de former des chercheurs et des professionnels spécialisés sur le domaine des migrations (organisations internationales, ministères, collectivités, établissements publics à caractère culturel ou patrimonial, ONG…).

En savoir plus

Master Territoires et développement, parcours Territoires, espaces, sociétés

La mention « Territoires et développement » de l’EHESS propose une formation spécialisée en 2 ans (M1+M2) sur la ville, le territoire, le paysage, l’environnement et le développement. L’objectif de cette formation est de délivrer, après une licence (bachelor) dans l’une des disciplines des sciences sociales, une spécialisation thématique et pluridisciplinaire dans le champ des sciences du territoire et du développement. La mention favorise tout à la fois la mise en comparaison d’aires culturelles différentes et le croisement de diverses approches disciplinaires. Elle encourage les recherches attentives à l’articulation des échelles, du local au global.

Le territoire et la ville, thèmes centraux du parcours « Territoires, espaces sociétés » offrent à l’attention des chercheurs des questions vives, renouvelées par l’actualité. Le développement, dans le cadre de l’aménagement du territoire, de nouvelles politiques publiques de la ville et des espaces ruraux, l’acuité des questions de gestion de la ville et de l’environnement, les recompositions administratives et territoriales engendrées par la décentralisation, la métropolisation et le développement des réseaux et NTIC mettent à l’épreuve les acquis de recherche des sciences sociales et leur offrent la matière d’interrogations réactivées.

L’espace est un objet partagé par les différentes sciences sociales, au sein desquelles il a souvent donné lieu à la constitution de branches disciplinaires. Par-delà la fécondité que ces différents champs ont pu avoir pour leur discipline respective, il paraît aujourd’hui fructueux d’apporter le contrepoint d’une lecture croisée, qui fasse appel aux questions et aux outils des différentes disciplines concernées. Ouvert aux étudiants issus de diverses disciplines, ce parcours réunit une équipe d’historiens, de géographes, de sociologues, d’anthropologues et d’architectes-urbanistes. Grâce à la présence de spécialistes de plusieurs aires culturelles, il invite à confronter des travaux inscrits dans des temps et des espaces variés.

Le parcours est composé d’un tronc commun, qui repose sur l’acquisition d’un socle de connaissances de base dans le domaine du territoire et de la ville à travers la lecture de textes fondamentaux issus de l’ensemble des sciences sociales et sur un enseignement de méthode de recherche en sciences sociales. Ce tronc commun se complète d’un choix de séminaires spécialisés dans la recherche sur un thème ou sur un espace géographique.

En savoir plus

Master Urbanisme et Aménagement

Le Master Urbanisme et Aménagement est une formation pluridisciplinaire dont la vocation est de former à la fois des professionnels de haut niveau et des chercheurs. Elle vise à donner à l’ensemble des étudiants une très bonne connaissance des outils théoriques permettant de comprendre les enjeux contemporains de fabrication et de gestion de la ville et une solide maîtrise des dispositifs et des pratiques de l’aménagement.

Le Master Urbanisme et Aménagement tient son identité de débouchés professionnels bien identifiés, caractérisés par des métiers aux pratiques fortement pluridisciplinaires et, dans le domaine de la recherche, de démarches scientifiques caractérisées par l’importance de la recherche-action, de l’évaluation et de la prospective. Le Master a donc pour objectif général de former à une véritable culture professionnelle. Il fait partie des formations adhérentes à l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU).

Les débouchés professionnels sont diversifiés : collectivités territoriales, communes, départements, régions et intercommunalités ; services de l’Etat ; maîtrise d’ouvrage (aménageurs, opérateurs HLM, SEM…) ; sociétés privées d’étude, de promotion, de gestion et de travaux ; agences d’architecture et d’urbanisme privées ou publiques ; bureaux d’études ; bailleurs sociaux ; acteurs des transports ; concours de la fonction publique territoriale, etc.

Pour en savoir plus :
L’urbanisme et l’aménagement à l’université Paris 1
Université Paris 1, présentation du diplôme
Espace Pédagogique Interactif de Paris 1 concernant le diplôme