Membre

François CAILLAU

Statut / Poste
Doctorant

Institution
EHESS

Équipe
EHGO

Courriel
francois.caillau@ehess.fr

Thèmes de recherche
Architecture
Patrimoine monumental
Pratiques et représentations dans l’espace urbain
Résilience
Temporalités

Transversalité(s) 2019 – 2023
Stabilités et fluidités des objets géographiques
Les fabriques de l’urbain : processus, acteurs, pratiques

Adresse
Géographie-cités • Campus Condorcet
5 cours des Humanités 93322 Aubervilliers cedex

Doctorant à l’EHESS, je travaille sur le rôle des monuments patrimoniaux en milieu urbain. Précisément, je m’attache à comprendre comment certains de ces monuments peuvent devenir de véritables « référents » pour les populations. C’est-à-dire comment ils affectent – et en retour sont affectés par – les représentations et les pratiques des sociétés successives. En prenant en compte la perception et l’action des habitant.e.s, des personnes de passages ou des architectes intervenant sur ces espaces, il s’agit d’analyser le jeu et rejeu des formes du passé dans l’évolution urbaine. Et ainsi, de mieux comprendre comment un monument – édifice du présent et du passé tout à la fois – cristallise de multiples temporalités, diversement réappropriées par les sociétés dans le processus même de constitution de la ville.

Formation

Depuis 2020 : Doctorat en Études urbaines – EHESS, « Le rôle des monuments dans la résilience des formes urbaines sur le temps long » (titre provisoire), sous la direction de Sandrine Robert.

2018-2019 : Master 2 « Territoires, espaces, sociétés » – EHESS, « Résilience écologique et durée dans la ville. L’exemple du quartier de la basilique Saint-Denis », sous la direction de Sandrine Robert.

2016-2018 : Master 1 & 2 « Histoire de l’art : création, diffusion, patrimoine » – Sorbonne Université, « Le château de Briançon (XVe-XIXe siècles) », sous la direction d’Alexandre Gady.

Enseignement

2021-2022 : Chargé de TD, Université Paris XIII

  • Introduction à la sociologie, L1 (60h)

Publications

Articles de revues

CAILLAU François, 2020, « Écrire le vivant. Pour une correspondance entre pensée et style dans l’Essai sur les données immédiates de la conscience d’Henri Bergson », Arts et Savoirs [en ligne], n° 14, 2020 (14 p.). URL : https://journals.openedition.org/aes/3470

Communications

Communications dans des colloques nationaux et journées d’études

CAILLAU François, 2022, « Traces de l’absence, présence de traces : une dialectique par les vides au Musée juif de Berlin », École thématique « Traces et représentations du passé dans les monuments et le patrimoine (Europe/Amérique latine, XIXe-XXIe siècle) », 3 juin 2022, Madrid, Casa de Velázquez.

CAILLAU François, 2022, « Rendre visible l’invisible. Le cas du Musée juif de Berlin », Journées des doctorant.e.s de l’équipe EHGO, 27 janvier 2022, Fontainebleau, Station d’écologie forestière.

CAILLAU François, 2021, « Le Musée juif de Berlin au spectre derridien : une expérience territorialisée de l’absence », Journée des Jeunes Chercheurs de l’Institut de Géographie, 27 septembre 2021, Paris, Institut de Géographie.

CAILLAU François, 2019, « Habiter l’inhabitable : l’architecture en question », Séminaire « Penser l’habiter, penser avec l’habiter », sur invitation d’Alain Musset, 5 novembre 2019, Paris, EHESS.