Membre

Jean-Baptiste FRETIGNY

Statut / Poste
Maître de conférences, membre du laboratoire PLACES et chercheur associé à l’UMR Géographie-cités

Institution
CY Cergy Paris Université

Équipe
PARIS

Courriel
jean-baptiste.fretigny ( at ) cyu.fr

Thèmes de recherche

  • mobilités ordinaires et à large échelle (migrations, tourisme, travail)
  • espaces publics métropolitains
  • territorialités et réseaux
  • pratiques et représentations
  • pouvoirs et inégalités
  • méthodologies mixtes

Transversalité(s) 2019 – 2023
Mobilités et territoires : vers une approche relationnelle de l’espace
Les fabriques de l’urbain : processus, acteurs, pratiques

Adresses
CY Cergy Paris Université • UFR Lettres et Sciences Humaines
33 boulevard du Port, 95011 Cergy-Pontoise Cedex

Mes recherches portent sur l’hétérogénéité des expériences, des représentations et des politiques de mobilités. Elles se situent dans le triple champ anglophone et francophone des mobilities studies, des études urbaines et de la géographie sociale et culturelle. J’interroge cette hétérogénéité à l’aune des enjeux suivants :

–          ségrégation mobile, informalité, dominants, minorités, contrôle, inégalités et rapports de pouvoir variés dans et par la mobilité (de classe, genre, race, âge, sexualité, handicap, etc.)

–          articulations entre espaces publics et mobilités

–          lieux de mobilité et hétérogénéité des pratiques et des territorialités à l’œuvre, notamment au regard des aéroports, des mobilités aériennes et de la circulation mondialisée

–          identités, subjectivités et agencement de territorialités en réseau individuelles et collectives par les mobilités, notamment à large échelle (migrations, tourisme, travail, etc.), troublant l’opposition entre l’Ici et l’Ailleurs et invitant à construire des micro-géographies de l’échelle du corps à celle du Monde

–          enjeux environnementaux, sociaux et culturels des politiques de mobilités, notamment sous l’angle du changement climatique et de la (dé)carbonation des déplacements

–          usages et imaginaires sociaux et scientifiques de la mobilité, de ses catégories, de ses instruments et de ses données

Pour étudier ces objets, en relation avec mes activités d’enseignement, je m’intéresse aux méthodologies mixtes, qui visent à articuler et contextualiser – plutôt qu’à juxtaposer – les approches quantitatives et qualitatives et à mieux restituer la pluralité des visions du Monde qu’elles engagent. Qu’il s’agisse de l’analyse et du codage des matériaux comme de leur représentation (carto)graphique et iconographique (indicateurs qualitatifs, SIG mixtes, formes variées de mapping, etc.), l’enjeu de ces recherches est de contribuer à renouveler l’assemblage des différentes méthodes et leur interprétation, en relation avec les enjeux de data visualization, d’humanités numériques et de réflexivité des savoirs scientifiques.

Formation

2013 Doctorat en géographie – Université Paris I Panthéon-Sorbonne, « Les mobilités à l’épreuve des aéroports : des espaces publics aux territorialités en réseau. Les cas de Paris Roissy-Charles-De-Gaulle, Amsterdam Schiphol, Francfort-sur-le-Main et Dubai International » lien

2009 Master Carthagéo recherche – Paris I Panthéon-Sorbonne

2009 Diplôme – École Normale Supérieure PSL

2008 Agrégation externe de géographie – rang : 1er

Activités professionnelles

Depuis 2014 Maître de conférences à CY Cergy Paris Université

2012 – 2014 ATER à Sorbonne Université

2009- 2012 Doctorant contractuel à l’université Paris I, avec mission d’enseignement (monitorat) à l’École Normale Supérieure PSL

2007- 2008 Lecteur à l’université d’Édimbourg

Activités scientifiques

Coordination de projets de recherche

2018 – 2022 PaMIzMex : Paris, Milan, Izmir et Mexico, Quand les migrant-e-s en transit produisent la ville), l’idée-force de ce projet est de saisir comment, à travers leurs interactions dans l’espace public, les migrants en transit contribuent à transformer en profondeur nos sociétés et territoires métropolitains, co-porté avec Nadine Cattan et Laurent Faret, financé par le LabEx DynamiTe (SAR-Dyn), il relie des chercheur-es ancré-es au Canada, en France, en Italie, au Mexique et en Turquie.

2017 – 2019 DécaFmob : Décarboner en France les mobilités / Living in the mobility transition France, ce projet interdisciplinaire interroge les limites et les ressorts des politiques visant à réduire l’empreinte carbone des mobilités en France, alors que le transport est le premier contributeur au changement climatique du pays et dans le monde, il a été réalisé en partenariat avec le Forum Vies Mobiles.
Site web du projet

Participation à des projets de recherche

2022 – 2026 VILMOUV (Villes en mouvement. Mobilités et recompositions socio-spatiales dans les espaces urbains de Méditerranée centrale (Italie, Malte, Tunisie)), ce projet interdisciplinaire sonde le rôle d’une large palette de mobilités dans les transformations urbaines à l’œuvre en Méditerranée centrale dans un contexte de changements politiques et socio-économiques majeurs, il est porté par Camille Schmoll (UMR Géographie-cités), Thomas Pfirsch (EA CRISS) et Giovanni Semi (Université de Turin) et bénéficie d’un financement de l’École française de Rome.

2022-2023 DITES : La DImension TErritoriale de la crise Sanitaire, en croisant les données de mobilités fournies par Facebook à celles de l’épidémie de Covid-19 au Liban et en réalisant des entretiens sur quatre terrains, l’enjeu de cette recherche est d’éclairer les logiques territoriales à l’œuvre en contexte de crise sanitaire et les relations complexes entre acteurs qu’elles mettent en jeu afin d’éclairer et renforcer la gestion de crise au Liban. Il est porté par Nadine Cattan (UMR Géographie-cités), en collaboration avec le laboratoire AUSser et l’Université libanaise et bénéficie d’un financement ANR-AFD-CNRS-L Action-Liban.

2021-2023 MAMA : Du Monde d’Avant au Monde d’Après. Ce projet porte sur une enquête multidimensionnelle sur les ajustements, les dynamiques et les réorganisations provoquées par la pandémie de Covid19. Coordonné par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et transversal à six unités de recherche du CNRS, il est porté par Céline Vacchiani-Marcuzzo pour l’UMR Géographies-cité. Page du projet : ici.

2018 – 2022 Firminfra : L’activité foncière et immobilière des gestionnaires d’infrastructure de transport, à travers l’étude de la Société du Grand Paris et d’Aéroports de Paris, ce projet éclaire le changement de rôle des opérateurs d’infrastructures de transport qui tendent à diversifier leur action et leur territorialité, il est porté par Juliette Maulat et Natacha Aveline est financé par le LabEx DynamiTe (SAR-Dyn).

2016-2018 IQuaParc : Quels indicateurs qualitatifs pour le Parc Naturel Régional du Vexin français ?, l’objectif du projet était à la fois de proposer des indicateurs pertinents pour éclairer l’aménagement du PNR et les intégrer dans la nouvelle charte du Parc et d’innover sur le plan méthodologique en proposant des indicateurs impliquant une démarche qualitative, il a été coordonné par Didier Desponds et financé par le syndicat mixte du PNR et j’ai co-porté l’axe Mobilités du projet.

2015-2019 Territoires aéroportuaires et nuisances sonores : quelles mobilités résidentielles ?, le projet visait à saisir ce que sont les territoires aéroportuaires en formation, à proximité des grandes plateformes de l’hexagone, sous l’angle des mobilités résidentielles qui s’y jouent et de la place qu’accordent les habitant-es aux nuisances sonores produites par les avions, il a été porté par Didier Desponds et financé par l’ACNUSA (Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires, autorité administrative indépendante).

2013-2017 WHIG : What is governed in Paris and London?, l’objectif de ce projet était d’interroger la recomposition de la gouvernance des deux métropoles, en particulier sous l’effet des mobilités en ce qui concernait l’équipe de l’UMR Géographie-cités pour mieux saisir la face cachée de cette gouvernance, il a été porté par Patrick Le Galès (projet global) et par Nadine Cattan (projet spécifique de l’UMR) et financé par Université Sorbonne Paris Cité. Site web du projet

2009 MEREV : Mobilités circulaires entre les métropoles européennes et reconfigurations des espaces de vie, ce projet visait à mieux saisir les expériences de mobilités des individus circulant entre les différentes métropoles européennes, en particulier Londres, Paris, Bruxelles, Berlin et Lisbonne, il a été porté par Nadine Cattan et financé par l’ANR.

Encadrement en master et (post)doctorat

Suivi de mémoires de Master

Encadrement d’une quinzaine de mémoires par an en 1e et 2e année du Master Géomatique Appliquée aux Études urbaines et aux Risques (depuis 2014) et plus ponctuellement en masters TTE et ML de CY Cergy Paris Université (2014-2018).

Suivi post-doctoral

Caroline Bouloc, en post-doctorat dans le cadre du projet DécaFmob. [2018 – 2019, 18 mois].

Participation à des jurys de thèse

Rapporteur de la thèse de Juliana Gonzalez – École Polytechnique Fédérale de Lausanne (sous la direction de Guillaume Drevon et Vincent Kaufmann). [2022].

Rapporteur de la thèse de Lema Jaber – Université de Milan – Bicocca (sous la direction de Diego Coletto). [2022].

Enseignement

Depuis 2016 : Co-responsable du Master Géomatique appliquée aux Études urbaines et aux Risques à CY Cergy Paris Université (avec Damien Masson)

Enseignements en Licence de Géographie-Aménagement

  • L2S4 – Sociologie urbaine (CM)
  • L3S6 – Géographie sociale et culturelle (CM)

Enseignements en Master Géomatique appliquée aux Études urbaines et aux Risques

  • M1 – Analyse de données (CM-TD)
  • M1 – Politiques et acteurs de l’urbanisme (CM)
  • M1 – Diagnostic territorial (TD) et projet transversal de diagnostic (CM, UE Innovation pédagogique)
  • M1/M2 – Méthodologie (CM)

Depuis 2022 : Référent relations internationales du département de Géographie-Aménagement de CY Cergy Paris Université

 

Publications

Ouvrages

Les espaces publics à l'épreuve des mobilitésLow-Cost Aviation

Antoine FLEURY, Jean-Baptiste FRETIGNY, Dimitra KANELLOPOULOU (dir.), 2022, Les espaces publics à l’épreuve des mobilités, Presses universitaires de Rennes, coll. Espace et territoires.

Weiqiang LIN, Jean-Baptiste FRETIGNY (dir.), 2022, Low-cost Aviation: Society, Culture and Environment, Elsevier.

Jean-Baptiste FRETIGNY (dir.), en préparation, Les transports et leurs lieux / Transports and their Places, ISTE-Wiley (versions française et angla Save ise).

Articles de revues à comité de lecture

Nadine CATTAN, Jean-Baptiste FRETIGNY, 2021, « Street Vending in the Metropolis: Proximity, Distance and Emotions between Migrants and Tourists in Paris », The Canadian Geographer, vol. 65, n°4 – https://doi.org/10.1111/cag.12700

Jean-Baptiste FRETIGNY, Weiqiang LIN, 2021, « Changing Geographies of the Passenger: Heterogeneous Subjects on the Move. Introduction to the Virtual Special Issue », Journal of Transport Geography, avril – https://doi.org/10.1016/j.jtrangeo.2021.103006

Marianne BLIDON, Julien BRACHET, Jean-Baptiste FRETIGNY, Corinne LUXEMBOURG, Gaëlle GILLOT, Alexis SIERRA, 2020, « Des géographes engagés contre la LPPR. Interviews de chercheurs dans le contexte de la future Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche », EchoGéo, n°51 – https://doi.org/10.4000/echogeo.19256

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2017, « Position de thèse. Les mobilités à l’épreuve des aéroports », Géotransports, vol. 8, p. 116-119 – http://www.cnfg.fr/images/stories/agf/2017/8/pp-116-122.pdf

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2017, « How are aeromobilities changing? Reviewing the literature on European airports », Mobility in History, vol. 8, p. 125-132 – http://dx.doi.org/10.3167/mih.2017.080114

Sandrine BERROIR, Caroline BOULOC, Nadine CATTAN, Antoine FLEURY, Jean-Baptiste FRETIGNY, Ulysse LASSAUBE, 2016, « La tour Eiffel dans la poche. Informalité et pouvoir dans la construction de la métropole touristique », L’Espace Politique, 2 septembre, vol. 29, n° 2 – https://doi.org/10.4000/espacepolitique.3876

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2015, « L’hypermobilité : une figure introuvable ? Représentations dominantes et pratiques de déplacement à l’aune des aéroports », SociologieS, 2 novembre – http://sociologies.revues.org/5166

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2015, « L’urbanité à l’épreuve des aéroports », entretien réalisé par Frédérique Célérier, avril – http://www.revue-urbanites.fr/entretien-lurbanite-a-lepreuve-des-aeroports-entretien-avec-jean-baptiste-fretigny/

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2013, « La catégorie de mobilité naturalisée par les lieux de passage : étude de la publicité à l’aéroport de Roissy-Charles-De-Gaulle », Regards sociologiques, n°45-46, vol. 1, p. 47-69 – http://www.regards-sociologiques.fr/n45-46-2013-4

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2013, « La frontière à l’épreuve des mobilités aériennes : l’exemple de l’aéroport de Paris Charles-De-Gaulle », Annales de Géographie, n°1, mars-avril, p. 5-27 – https://doi.org/10.3917/ag.690.0151 – version traduite sur Cairn.info International Edition : https://www.cairn-int.info/journal-annales-de-geographie-2013-2-page-151.htm

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2013, « Habiter la mobilité : le train comme terrain de réflexion », L’Information géographique, vol. 75, n° 4, p. 110-124 – https://doi.org/10.3917/lig.754.0110

Direction de numéros de revues

Danièle BELANGER, Nadine CATTAN, Diego COLETTO, Jean-Baptiste FRETIGNY, 2021, « When migrants produce the city: Everyday negotiations of urban space. Introduction to the Special Section », The Canadian Geographer, vol. 65, n°4, p. 394-396 – https://doi.org/10.1111/cag.12729

Jean-Baptiste FRETIGNY, Weiqiang LIN, 2021, « Changing Geographies of the Passenger: Heterogeneous Subjects on the Move. Introduction to the Virtual Special Issue », Journal of Transport Geography, avril – https://doi.org/10.1016/j.jtrangeo.2021.103006

Jean-Baptiste FRETIGNY, Maxime HURE, Thomas PFIRSCH, Thomas EVARISTE, Anne FUZIER, Christophe GAY, 2022-2023, Les mobilités post-Covid : un monde d’après plus écologique ?, dossier commun Métropolitiques – Forum Vies Mobiles.

Contributions à des ouvrages collectifs

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2021, « Mobilities in Climate Action Planning: The Challenging of Considering (In)Justices in France’s current policies », in Brian PETERSEN, Hélène B. DUCROS (dir.), Justice in Climate Action Planning, Springer, coll. Strategies for Sustainability, p. 277-288 – https://doi.org/10.1007/978-3-030-73939-3_14

Jean-Baptiste FRETIGNY, Juliette MAULAT, 2021, « Mobilities, Transition and Public Action: New Challenges for Investigating Mobile Worlds », in Nadine CATTAN, Laurent FARET (dir.), Hybrid Mobilities. Transgressive spatialities, Routledge, p. 236-252 – https://doi.org/10.4324/9781003023562-13

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2021, « (In)visibilité et variabilité du rapport aux altermobilités dans le périurbain », in Didier DESPONDS, Claire FONTICELLI (dir.), Les mutations du périurbain. De l’espace décrié aux territoires désirables ?, Eds Le Manuscrit, coll. Devenirs urbains, p. 151-172.

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2020, « Aéroports », in GROUPE CYNORHODON (dir.),Dictionnaire critique de l’Anthropocène, CNRS éditions, p. 9-11 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2020, « Aéroports », in Bénédicte FLORIN, Anna MADOEUF, Olivier SANMARTIN, Roman STADNICKI et Florence TROIN (dir.), Abécédaire de la ville et de l’urbain au Maghreb et au Moyen-Orient, Presses universitaires de Tours, coll. Villes et territoires, p. 17-18

Caroline BOULOC, Nadine CATTAN et Jean-Baptiste Frétigny, 2019, « Quand les marges mobiles construisent des centralités à éclipse. Migrants et touristes à Paris », in Xavier Bernier et al. (dir.), Mobilités et marginalité, Rennes, PUR, p. 29-42 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY, Damien MASSON et Samuel RUFAT, 2017, « Cartes sur tables, cartes sur écran », in Jean-Marc BESSE et Gilles A. TIBERGHIEN (dir.), Opérations cartographiques, ed. Actes Sud / École Nationale Supérieure du Paysage, p. 184-193 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2016, « Les lieux de la mondialisation au crible des aéroports : la simultanéité des ancrages territoriaux en question », in Magali REGHEZZA, Cynthia GHORRA-GOBIN (dir.), Mondialisation : concepts, enjeux, échelle, Le Manuscrit, coll. Recherche et Université, p.73-103 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY (2016), »La conflictualité de la ville en mouvement au regard d’espaces publics métropolitains émergents : les aéroports », in Didier DESPONDS, Elizabeth AUCLAIR (dir.), La ville conflictuelle. Oppositions – Tensions – Négociations, Le Manuscrit, coll. Devenirs urbains, 141-160 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY (2012), « Aéroport : non-lieu ou point d’ancrage du Monde ? », in Cynthia GHORRA-GOBIN (dir.), Dictionnaire critique de la mondialisation, A. Colin, p. 30-35 – version en ligne

Articles dans d’autres revues

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2017, « Les mobilités de l’espace public aéroportuaire »/ « Globalised Mobilities in Public Airport Space », Politique internationale, entretien par Léo BARNIER, n°156, p. 43-51 (version française du numéro) / p. 41-49 (version anglaise) – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2016, « L’aéroport, espace ouvert et fermé », Questions internationales, n°78, mars-avril, p. 52-58

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2016, « La construction de Paris à l’échelle de son arrière-Monde métropolitain », Les Cahiers de la Métropole, n°5, p. 49-57 – version en ligne

Jean-Baptiste FRETIGNY, 2015, « La portée sociale des lieux de passage : éclairage au prisme des aéroports », Au seul souci de voyager, revue du collège international du voyage, p. 10-16

Nadine CATTAN et Jean-Baptiste FRETIGNY, 2011, « Les portes d’entrée de la France et les systèmes territoriaux des flux : état des lieux et problématiques », Territoires 2040, n°3, p. 60-77

Nadine CATTAN et Jean-Baptiste FRETIGNY, 2011, « Les portes d’entrée de la France et les systèmes territoriaux des flux : processus et scénarios », Territoires 2040, n°4, p. 67-84

Autres responsabilités collectives

Depuis 2022 Membre du comité de rédaction de la revue Métropolitiques

Depuis 2022 Membre du comité consultatif de rédaction de la revue belge de géographie Belgeo

Depuis 2021 Membre nommé de la section 23 du CNU – suppléant

Depuis 2021 Membre de la section disciplinaire des enseignant.e.s et enseignant.e.s-chercheur.es de CY Cergy Paris Université

Depuis 2016 Membre élu du conseil d’administration, devenu conseil de site en 2020, et du comité électoral de CY Cergy Paris Université

Depuis 2016 Responsable SNESUP à CY Cergy Paris Université

Bourses et distinctions

2014 Lauréat du 1er prix de thèse CNU 23 – CNFG (Comité national français de géographie)

2009 Projet de thèse retenu pour financement par l’école doctorale de géographie de Paris et par le conseil régional d’Île-de-France (1er des trois projets retenus sur le thème « Peuples et migrations : l’Île-de-France dans la mondialisation »).