Membre

Léa REVILLE

Léa REVILLE

Statut / Poste
Doctorante

Institution
EHESS

Équipe
PARIS

Courriel
lea.reville ( at ) parisgeo.cnrs.fr

Thèmes de recherche
ville-refuges • politiques de l’exil • urbanisme temporaire • espaces publics et rapports sociaux • action publique urbaine

Titre provisoire de la thèse : « La ville-refuge au prisme du temporaire, analyse d’une politique d’ouverture des bâtiments publics aux populations exilées de la métropole parisienne », sous la direction de Camille Schmoll

Formation

2021 – 2025 Doctorat en sociologie urbaine – Formation Territoires, Migrations, Développement (UMR 8504 – EHESS)

2019 – 2021 Master Etudes politiques – EHESS

Sujet de mémoire : « La Halte humanitaire de Paris Centre : enjeux d’une politique de l’hospitalité envers les personnes exilées à l’échelle urbaine »

Activités professionnelles

2022 – 2025 Salariée-doctorante en contrat CIFRE à la Ville de Paris – Direction du Logement et de l’Habitat – Service d’Administration d’Immeubles (SADI)

  • Mise en commun des données et rendus relatifs au travail de thèse.
  • Travail de terrain : réalisation d’entretiens, observations participantes, organisation de visites de centres d’accueil et d’hébergement.
  • Réalisation et pilotage d’un projet de recensement et de cartographie interactive des centres d’accueil et d’hébergement temporaires appartenant à la Ville de Paris.

2020 Assistante de recherche – Institut d’Administration des Entreprises

  • Réalisation, retranscription, codage, et analyse d’entretiens – étude sur le projet d’hébergement d’urgence « Hémisphère » (Adoma).
  • Réalisation de revues de littérature sur des sujets combinant gestion et psychologie sociale.
  • Collecte d’informations destinées à alimenter la base de données Response2Covid19.

Participation à des projets de recherche

2022 : Affiliation à l’Institut Convergences Migrations – Département POLICY – groupe de recherche « Villes et migrations »

Coordination :  Anouk Flamant (anouk.flamant@gmail.com), Laura Guérin (lauraguerin00@gmail.com) & Emeline Zougbédé (emeline.zougbede@college-de-france.fr)

Les récentes recherches en France et dans le monde portant sur les migrations ont souvent comme lieu d’expression la « ville », comprise et entendue de manière variée et plurielle — acteur collectif, lieu de vie des populations en situation de migration, acteur institutionnel — selon les disciplines et les perspectives endossées par les chercheur·e·s. Si plusieurs disciplines se rencontrent autour de ces champs d’observation, force est de constater que le dialogue pourrait se renforcer pour saisir ce que travailler sur « villes » et « migrations » permet de mettre en commun ou non. A ce titre, le département « Policy » de l’IC Migrations est un espace pertinent pour mettre en dialogue une pluralité de travaux qui s’intéressent à la « Ville » et aux « Migrations ».

2022 : Governing Diverse Cities in Europe and Asia – National University of Singapore

Les villes d’Europe et d’Asie sont devenues des lieux de convergence des nouvelles dynamiques migratoires, remettant ainsi en question les modèles classiques de gestion de la diversité urbaine. Parallèlement, la montée des nationalismes alimente stigmatisation et exclusion. Ce projet propose d’aborder la ville comme un lieu de compréhension des modèles de gouvernance de la diversité, dans une perspective comparative. https://geographie-cites.cnrs.fr/governing-diverse-cities-in-europe-and-asia/

2022 : VILMOUV – Mobilités et recompositions socio-spatiales dans les espaces urbains de Méditerranée centrale – Ecole française de Rome

Ce projet propose une investigation du lien entre mobilités et transformations urbaines en Méditerranée centrale (Italie, Malte, Tunisie), dans un contexte de changements politiques et socio-économiques majeurs. À l’intersection des études urbaines et des études sur les mobilités, il s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire et internationale de spécialistes de la ville, des mobilités et des migrations. https://geographie-cites.cnrs.fr/villes-en-mouvement/

2019-2020 : Enquête collective de l’Ouvroir des sciences sociales potentielles (Ouscipo – EHESS)

Intitulé de la recherche : « Le travail social aux Cinq Toits, entre centralité et marginalité ». Ce travail d’enquête sociologique portait sur la forme du tiers-lieu et les dynamiques et enjeux du travail social au sein de l’association Aurore sur le site d’hébergement d’urgence « les Cinq Toits » (XVIe arrondissement de Paris).

Communications

Communications dans un colloque international

Réville L., 2022, « Organising the Reception of Exiles in the Centre of Paris: Between Visible Solidarity, Temporary Arrangements, and Discretionary Policies », Conference Governing Diverse Cities in Europe and Asia, 11/05, Singapore (virtual event) infos en ligne

Réville L., 2022, « Organising the Reception of Exiles in the Centre of Paris: From Processes of Categorisations to Urban Comparison », Conference Governing Diverse Cities in Europe and Asia, 18/11, Paris

Communications dans des colloques nationaux et journées d’études

Réville L., 2022, « Confronter le temps de l’écriture au contexte de l’accueil en urgence : le retour au terrain », Journée d’études de l’Ouscipo La recherche hors les murs, 15/06 – Membre du comité d’organisation de la journée d’études

Réville L., 2022, « Définitions et usages socio-politiques de l’espace : la Halte humanitaire de Paris Centre, accueillir, aménager, adapter », Journée doctorale La ville en partage, 04/07

Communications dans le cadre des activités professionnelles

Réville L., 2022, « Faire une thèse en CIFRE au sein du SADI : présentation et enjeux du projet de recherche », webinaire mensuel interne du SADI, 20/05