Le festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges  aura lieu les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2022 et donnera à réfléchir sur le thème « Déserts ». Plusieurs membres du laboratoire géographie-cités sont impliqués dans cette 33e édition.

Vendredi 30 septembre

L’Ukraine, sept mois de guerre, avec Ivan Savchuk.

Comprendre la guerre en Ukraine par sa géographie.

16h-17h30
Cinéma Empire

Rencontre animée par Émilie AUBRY, journaliste, Atlas, le retour de la guerre (Tallandier), avec :
Cédric GRAS, écrivain, Alpinistes de Staline (Stock), Delphine PAPIN, responsable du service infographie et cartographie du journal Le Monde, Atlas géopolitique de la Russie (Les Arènes), Ivan SAVCHUK, géographe, Géographie-cités.

Ivan Savchuk, ancien chercheur à l’Université de la Défense nationale d’Ukraine, située à Kyiv, est expert en géographie économique. Il poursuit actuellement ses recherches en France, au laboratoire Géographie-cités. Il participe au programme franco-allemand Limspaces (2021 – 2024).

Forum de géographies critiques – géographies coloniales et anticoloniales du désert, avec Pascal CLERC, Federico FERRETTI.

17h30-19h
Insic – amphithéâtre

avec Pascal CLERC, Federico FERRETTI, et Philippe PELLETIER, géographes Patrick MINDER, historien-géographe.
Le Forum abordera le contrôle des territoires colonisés, puis expliquera comment les géographes anarchistes ont abordé cette question. Ensuite, direction le Nord-est aride du Brésil (Sertão ou Grand Désert) avant un temps de débat. De quoi redécouvrir la richesse et la pluralité des traditions.

Professeur de géographie à l’Alma Mater Studiorum – Université de Bologne, Federico Ferretti est membre associé du laboratoire Géographie-cités.

Samedi 1er octobre

La mer est un désert, avec Camille Schmoll

10h-11h
Musée Pierre-Noël – salle François-Cholé

Rencontre animée par Étienne AUGRIS, professeur d’Histoire- Géographie et auteur pour l’Eléphant, avec :

Michel AGIER, anthropologue (Ehess et IRD), La peur des autres (Rivages), Éric FOTTORINO, écrivain et
journaliste, La pêche du jour (Philippe Rey), Camille SCHMOLL, auteur, Les damnées de la mer (La Découverte),

Qui sont ces nouveaux et ces nouvelles damné.es de la mer Méditerranée qui périssent de manière dramatique par centaines en s’entassant sur des bateaux de fortune ? Les causes de leur migration sont multiples et souvent combinées : fuir une guerre, échapper à la répression, à la dictature ou a des persécutions, quitter des terres rendues inhabitables par les conséquences du changement climatique… Comment les médias regardent-ils ce drame ? Pourquoi le regard est-il si différent de celui porté dans les années 70 sur les boat people ?

Directrice d’études à l’EHESS, membre de Géographie-cités, Camille Schmoll est lauréate du prix du livre de géographie des lycéens et étudiants 2022 pour son livre « Les damnées de la mer ».

Télécharger le programme du festival international de géographie de Saint-Dié