les atlas géographiquesLes atlas géographiques à l’époque moderne et contemporaine

Les atlas géographiques ou la fabrique d’une image globale et unifiée du monde. Parmi les livres qui ont permis une nouvelle compréhension du monde à la suite des découvertes et conquêtes engagées par les puissances européennes, les atlas géographiques, dès leur apparition en Europe à la fin du XVIe siècle, ont occupé une place déterminante.
À la fois espaces d’expérimentation graphique et produits de synthèses intellectuelles, mais aussi objets de prestige et de pouvoir, ils offraient à leurs utilisateurs l’image et le récit d’une maîtrise réelle et symbolique possible de l’espace. Le présent ouvrage a pour ambition d’étudier les atlas dans l’histoire de leurs productions, de leurs transformations, de leurs circulations, ainsi que de leurs effets sociaux et politiques.
Il les aborde également en tant que forme éditoriale spécifique qui organise les conditions visuelles du savoir sur le monde. Les atlas géographiques sont, d’une part, étudiés dans leur fonction politique, c’est-à-dire dans le rôle qu’ils ont pu jouer dans l’exercice du pouvoir, dans la fabrication des territoires, et dans le développement des imaginaires politiques. Ils sont, d’autre part, considérés dans leur portée cognitive, c’est-à-dire comme des dispositifs graphiques de construction, d’organisation, de conservation et de transport des connaissances géographiques.
Ils sont, enfin, reconnus comme des objets matériels, qui relèvent de pratiques graphiques et éditoriales spécifiques et de métiers particuliers (le dessin, la gravure, l’imprimerie, la librairie).

Cet ouvrage collectif, sous la direction de Jean Marc Besse philosophe et spécialiste de l’histoire des représentations géographiques est directeur de recherche au CNRS et membre du laboratoire Géographie-cités, rassemble les contributions d’une quinzaine d’auteurs.

Forme du savoir, forme de pouvoir – Les atlas géographiques à l’époque moderne et contemporaine. Dir. Jean-Marc Besse, Publications de l’École française de Rome, 2022, 356 p. (bientôt disponible)

Voir aussi :

Mappa urbis : un nouvel ouvrage du collectif Stevenson consacré à la ville en cartes.

Le monde sur une feuille, de Jean-Marc Besse et Gilles Palsky et Jean-Christophe Bailly

[Video] Jean-Marc Besse : histoire des représentations géographiques, séminaire « (D)Écrire le monde : Science et Littérature des Anciens aux Modernes », juin 2021.