Journée d’études

28 novembre 2022
salle 100, Centre de colloques,
Campus Condorcet, Aubervilliers

Accès à distance : https://spaces.zang.io/spaces/634e90da52f16512b5c3f1d6
(fonctionne de préférence sous chrome)

L’essor actuel de la visualisation de données affecte aujourd’hui tous les domaines de la recherche, y compris les sciences humaines et sociales. Jacques Bertin (1918-2010) est considéré comme l’un des précurseurs de ce domaine pour l’époque contemporaine. Fondateur et directeur du Laboratoire de Cartographie au sein de l’EPHE, devenu Laboratoire de Graphique de l’EHESS, Bertin et son équipe ont contribué à partir de 1954 à de nombreuses recherches menées par les membres de ces institutions.

Dans le cadre du projet ANR DESIGNSHS, Design graphique, recherche, et patrimoine des sciences sociales : le laboratoire de graphique de Jacques Bertin, cette journée interroge le rayonnement international des travaux de Jacques Bertin et de son laboratoire, la façon dont ils ont été reçus dans différents contextes nationaux et dans différents champs, les processus par lesquels Bertin a pu acquérir la stature de grand théoricien de la cartographie ou précurseur de la data visualisation et des visual analytics.

Si les échanges institutionnels et personnels ont joué un rôle certain dans l’internationalisation des travaux de Bertin et de son équipe, c’est principalement via les traductions de son traité majeur, Sémiologie graphique (1967), et surtout de l’ouvrage de synthèse La graphique et le traitement graphique de l’information (1977) qu’ils acquièrent une réputation internationale.

La journée d’études donnera la parole aux traducteurs de ces ouvrages et à des témoins, acteurs et analystes de la réception et l’appropriation de la sémiologie graphique dans les espaces japonais, arabophones, anglophones, et lusophones. Commencer à cerner de manière différenciée comment la sémiologie graphique a été, ou non, saisie, traduite, adaptée ou transformée, permettra de sortir d’une vision française trop univoque de l’auteur et de son œuvre, tout en contribuant à une histoire située des sciences humaines et sociales dans des dernières décennies du XXe siècle.

Avec la participation de Gilles Palsky, géographe français, professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre du comité éditorial de Cybergéo et de Imago Mundi. Ses thèmes de recherche portent sur la cartographie, la géovisualisation, l’urbanisme et sur l’épistémologie et l’histoire de la géographie. Membre de Géographie-cités, il est responsable au sein de l’UMR du programme ANR DESIGNSHS – Design graphique, recherche, et patrimoine des sciences sociales, le laboratoire de graphique de Jacques Bertin.

Inscriptions : https://www.ehess.fr/fr/traductions-et-reception-internationale-oeuvre-jacques-bertin

Programme

9h00 : Accueil et café dans le Hall de l’EHESS

9h30- 10h00 : Anne-Lyse Renon, Gilles Palsky, Charlotte Bigg, présentation du projet DESIGNSHS et de la journée d’études

10h00- 10h30 : Anne-Lyse Renon (université Rennes II), La diffusion de la sémiologie graphique: à propos de la correspondance de Jacques Bertin

10h30- 11h00 : Francis Harvey (université de Leipzig), La Sémiologie Graphique in translation: systems and communication. Cartographic Meanings made in use

11h00-11h30 : pause

11h30 – 12h00 : Takashi Morita (université Hosei), Problèmes de traduction et réception du livre de Bertin dans un pays non-occidental : le Japon

12h00 – 12h30 : Mohsen Dhieb (université King Abdulaziz, Djeddah), Traduction en Arabe de la Sémiologie Graphique : Enjeux, défis et perspectives

12h30 – 14h00 : pause déjeuner, visite de l’exposition L’EHESS à la croisée des lieux dans le Hall de l’EHESS

14h00- 14h30 : Sergio Bolasco (université de Rome), Le traitement graphique de l’information et les méthodes d’analyse statistique multidimensionnelle (à distance)

14h30 – 15h00 : Mário Gonçalves Fernandes (université de Porto), L’œuvre de Jacques Bertin et la formation des géographes au Portugal et en Géographie à la Faculté des Lettres de Porto (à distance)

15h00 – 15h30 : pause

15h30 – 16h00 : Howard Wainer, Why Bertin? Why English? (à distance)

16h00 – 16h30 : William J. Berg (université de Wisconsin-Madison), La traduction de la Sémiologie graphique en anglais : deux « dossier froids » (à distance)

16h30 – 16h45 : pause

16h45 – 17h15 : Gisèle Sapiro (EHESS), Les conditions sociales de la circulation des ouvrages de sciences humaines et sociales : le cas des traductions du français

17h15- 17h45 : table ronde/discussion générale

Télécharger le programme de la journée d’études Traductions et réception internationale de l’œuvre de Jacques Bertin